Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:26

La Confrérie possède une bannière de grande dimension (1m x 1,50m) en velours de soie décorée de broderie en fils d’or. Elle n’est pas datée avec précision mais des spécialistes consultés en 2003 ont estimé que sa facture était de 1850 – 1870.

 

En 2003, la confrérie s’est dotée d’une nouvelle bannière dont la réalisation a été confiée à l’atelier de broderie du Carmel Marie Mère de Dieu, à Forges, en Seine et Marne. 

 

 

Saint Vincent 2004 : Remise de la "nouvelle bannière " par Monsieur Patrick SEPTIERS Vice-président du Conseil Général en 1977 qui offre cette nouvelle bannière à la Confrérie.

 

BANNIERE

 

Au premier plan, de dos, le bâtonnier 2004 Philippe MIKOLOV

Au deuxième plan : Patrick SEPTIERS qui offre la bannière à Bernard LE  BOURHIS

Au troisième plan : Le père POUYE

 

 

Description de la bannière :

 

« Elle a été réalisée selon le modèle de la bannière précédente dont l’association est restée en possession, sur de la faille drapeau grenat, avec : A l’avers, une couronne de blés et de vigne enlacée de rose eu guipure, appliquée au point de Boulogne et au frisé or, et, au centre la copie à l’identique du personnage de Saint-Vincent,

 

 

Au revers, la même couronne appliquée au point de Boulogne et au frisé or, avec au centre, la nom de la confrérie de Saint-Vincent de Ville-Saint-Jacques en lettres peintes à l’acrylique or, cernées au frisé or.

 


Le maximum d’éléments de décoration et de broderie datant de la même époque ont été privilégiés : franges bouillon or, dentelle or en coquille, galon, guipure, dentelle et drap or, de façon à coller au plus près de la réalisation initiale de la bannière d’origine ».


Partager cet article
Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 09:59

brioches

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 09:27

Acquisition d'un char à 4 roues en Décembre 1997

Remise en état, démontage du plancher et réfection en bois et remise en état de la superstructure.

 

CHAR 97

C'est l'occasion, après les efforts de "casser la croute" ensemble.

preparation char

peinture char

Un peu de peinture, our la déco, mais attention aux chaussures ...

finition char

 

 

decoration char

Décoration du char pour la Saint Vincent 1998

 

 

CHAR 98

Saint Vincent 1998, le char est au "top".

Il sera dorénavant utilisé tous les ans. Tantot tracté par des chevaux ou par un tracteur.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 08:18

Achat d'un terrrain pour le vignoble le 13 janvier 1996

Grace à des "généreux donateurs" le prix du terrain a pu être rassemblé.

 

 

VIGNE 1995

Début du nettoyage du terrain, c'est l'occasion d'une bonne partie en plein air.

Ensuite, tout le monde casse copieusement la croute dans la bonne humeur.

Une dizaine de confrères y ont participé.

 

 

Plantation de la vigne le 13 avril 1997

 

VIGNE

Participation des enfants, en les invitant à plantereux-même leur pied de vigne, marqué à leur nom.

 

VIGNE 1997

Préparation du terrain pour recevoir les plans de vignes réalisé par les confrères.

 

PLANTATION 1997

Festivités autour de la plantation.

 

 

Septembre 1997 : les premiers "grapillons"

 

SEPT 97

Le "chef de culture" Claude MARDON lors de la mise en place des piquets et fils d'attache.

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 14:52

 

 

Nos bâtonniers depuis 1947 :

 

1700 ?

.........

1800 ?

........

1900 ?

1910 ?

1920 ?

1930 ?

1940 ?

1947 Maurice COMBLE +

1948 Géoléon JOUARISSE (garde champêtre du village) +

1949 Maurice PAUPARDIN +

1950 Maurice MAURY + & Raoul THIBAULT +

          & René PAUPARDIN (ancien Maire) +

1951 Georges MAURY + (Abbé Maury : enfant du village)

1952 Lucien BLANCHARD +

1953 Lucien SAUVEGRAIN +

1954 Louis MARCHAND +

1955 Christian FOUIN + & Jean BEGUE +

1956  Henri PERADON + & Maurice CORNE +

1957 Roger VINCENT + & Louis PAUPARDIN +

1958 E.BILLE + & Roger DESCANTES +

1959 Régis VIRATELLE +

          & Roland THIBAUT (dit "la puce") +

1960 Emile SAUVEGRAIN (dit Mimi) + & René DOMENC +

1961 Lucien THIBAULT + & Georges FAROULT (dit "Tito) +

              & Désiré CORNICHON +

1962 Geoges WOILLEZ (dit "Bigorneau") +

              & Robert BLANCHARD (dit "Binus") +

1963 André BONLEU (dit "dédé") + & Gilbert PINGAL +

1964 Jean RIOUX + & Robert COMBE +

1965 René PUSSARD + & Paul GRANDSARD

           (dit "Popaul", instituteur et secrétaire de mairie) +

1966 Robert DODET + & Georges CARTON (dit "jojo") +

1967 Bernard BEGUE + & Lucien CORADI

1968 R.MENOLFI

1969 Jean FOUGNIES +

1970 Cesla KOWALSKI

1971 Jacques ROCHERIEU + & Jean MASSON +

1972 Jean BOYNARD +

1973 Roger PAUPARDIN +

1974 Maurice BLANCHARD +

1975 Pierre JOINEAU + & Jean PINGAL +

1976 Marcel KOSOROG (dit "Popof")

           & Albert LECOMPTE (dit "Bébert")

1977 J. DESCANTES & Jean BURDILLAT, ancien Maire

1978 José CRETTÉ & Bernard PERADON

1979 Émile LE MOUILLOUR (dit "Mimile",

            ancien garde-champêtre) & Yves GRASTEAU

1980 Michel BILLE & Jean Pierre DESCANTES, menuisier

1981 André THIBAULT (dit "Dédé", boucher)

          & Christian DIEUSEYRE (son beau-frère) +

1982 Jean GADET +

1983 Jean PAUPARDIN & Georges de VIGNERAL

1984 Francis PRIGENT

1985 Jean CHEVALIER +

1986 Raymond TREMBLET +

1987 Jean Claude VALETTE & Alain FOURNIER

1988 Jacques GODEFROY (dit "Titi")

           & Marco DIMITRIJEVIC

1989 Daniel CARTON & R.FERRAT

1990 Guy RICHETIN  (Grand Maître d'honneur) - Président

     & Bernard LE BOURHIS (Grand Maître d'honneur)

1991 Jean Pierre CADENE

     & Claude MARDON (Grand Maître d'honneur) +

1992 Michel HAPP

1993 Claude LELEU + & André RICHER +

1994 Eric LOUIS & Francis DUCHATEAU

1995 Claude BLANCHARD & Michel FOUGNIES

1996 Michel BLANCHARD & Jean Claude FOUGNIES

1997 Jean Claude BOUFFLET, boulanger

1998 Pierre GABELOTAUD

1999 Claude PANNETIER +

2000 Jean Pierre GRANA

2001 Étienne GUIGNARD

2002 Jean Pierre THONIARD

2003 Philippe MIKOLOW

2004 Jean Claude DUBREUIL

2005 Jean François ROBLIN

2006 Jean Luc ROBILLARD

2007 Bernard LOUGUET - Trésorier

2008 Yannick THIERRY

2009 Philippe MAURY

2010 Christian BOUCAUD

2011 Christian ÉLOY - Secrétaire

2012 Stéphane DUFOUR

2013 Alain CHAUVIGNY

2014 Sébastien ALLIX

2015 Francys CRASSON

2016 Patrick DUJON

2017 Raphaël DESPREZ

2018 Clément ZYLA

2019 Patrick GOUBIN - Vice-Président

2020 Benjamin RICHETIN

 

 

TABLEAU DE LA CONFRERIE AVEC TOUS LES BATONNIERS AU FIL DES ANS

DSC02896.JPG

 

 

APPEL AUX ANCIENS BATONNIERS :

 

Si vous avez des photos anciennes et que vous souhaitez les voir figurer sur ce blog, pour étoffer notre histoire,merci les faire parvenir auprès du président de la Confrérie, Guy RICHETIN.

 

 

 

Article de "La Marseillaise de Seine et Marne"  

janvier 1948

1950-1        

Quelques photos réalisées en 1950 lors de la cérémonie de la Saint-Vincent

Les   bâtonniers étaient :

René Paupardin,Maurice Maury et Raoul Thibaud di POUPOULE

C'est sans doute la photo la plus ancienne que l'on ait.

 

La Confrérie de Saint-Vincent de Ville Saint Jacques fondée dès le Moyen-âge, organise tous les ans en Janvier la fête de son saint patron.
 

1950-2

Cette manifestation se déroule de la manière suivante :

Rassemblement chez le bâtonnier sortant avec les anciens bâtonniers.
Puis défilé dans les rues de Ville Saint Jacques, avec la bannière jusqu'à la Croix de Saint Vincent. (photo ci-dessus)

A l'église, regroupement des Confréries invitées et intronisation du nouveau bâtonnier. Remise du bâton qui restera entre ses mains jusqu'à la prochaine Saint-Vincent.

 

Au cours de cette cérémonie est chanté au début et à la fin l'incontournable "O bon Saint-Vincent" très ancienne mélodie, et sont également distribuées des brioches bénites.

 

Le soir, banquet de Saint Vincent.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 08:11

 

Ce chant, est chanté par tous les confrères aux différentes occasions et particulièrement lors de la Saint-Vincent, le 22 janvier de chaque année.

 

 

chant st vincent


 

ST VINCENTPourquoi Saint Vincent est-il devenu patron des vignerons ? 

 

Selon certain, le choix des vignerons a été effectué ainsi parce que le mot "vin" se trouve dans le prénom du Saint. On a fait valoir également qu'une roue de pressoir avait été utilisée pour torturer Saint Vincent. D'autres évoquent aussi l'activité du diacre qui, à l'autel, verse le vin dans le calice. D'autres estiment que le culte du Saint s'est implanté d'abord en Bourgogne. Patron de cette région, il devint plus spécialement celui des vignerons bourguignons avant de reyonner en Champagne, les deux régions étant très proches et très liées.

Enfin,oin peut penser que les Champenois se sont déterminés en faveur de Saint Vincent parce que le jour de sa fête se situe à une période propice: le 22 janvier.

Saint Vincent, patron des vignerons.
Cette satue, dans l'église Ville Saint Jacques date du XIX° siècle.
C'est un des deux autels latéraux, cekui-ci se trouve du coté droit.

 

 

 

 

Première procession pour les reliques de saint Vincent

 

reliques.jpg

 

 

 

 

 

 

Le reliquaire de saint Vincent, exposé en la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Calvi est arrivé à Calvi au XVIIe siècle. Pour la première fois, il partira en procession, ce dimanche. JULIEN BALBONI

 Description : http://memorix.sdv.fr/5/www.corsematin.com/infoslocales/culture-loisirs_articles/1660794138/Position1/SDV_NMA/default/empty.gif/55386537573030393156634143326c2f?rubrique=CultureetLoisirs 

 

 

 

Cela fait des siècles qu'elles n'ont pas quitté leur écrin de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Dimanche prochain, elles partiront en procession dans la Citadelle. Les reliques de saint Vincent vont profiter d'un nouvel événement calvais pour prendre l'air des rues de la Citadelle. La belle statue du saint patron, datant du XVIIIe siècle, qui trône sur l'un des autels de la cathédrale en profitera également pour mettre le nez dehors.

¨                   

Les confréries Saint-Antoine-Abbé et Saint-Erasme, les vignerons de Balagne et la ville de Calvi organisent la première fête de Saint-Vincent, ce dimanche. Une nouveauté qui veut lier religiosité, culture et mise en valeur de la vigne balanine, autour des restes du saint patron de Calvi.

 

 Vincent de Saragosse était un diacre espagnol qui fut martyrisé en l'an 304 de notre ère, lors des persécutions menées sous le règne des empereurs romains Dioclétien et Maximien. La tradition veut qu'il ait été torturé sur un pressoir, ce qui fit de lui le patron des vignerons.

       

Comment les reliques d'un saint espagnol se sont-elles retrouvées à Calvi ? Une très bonne question... «Les reliques sont à Calvi depuis le XVIIe siècle, mais nous ne disposons pas de documents pour expliquer d'où elles proviennent, sourit le maire, Ange Santini. Mais quoi qu'il en soit, nous ressentons l'envie de les faire sortir hors de la cathédrale ! » Une initiative que soutiennent les vignerons de Balagne. Ces derniers seront presque au grand complet pour faire goûter leurs spécialités.

        

 À cette occasion, les confréries de Saint-Antoine-Abbé et Saint-Erasme ont créé trois nouveaux chants, qui seront interprétés pour la première fois. Histoire de redonner un nouveau souffle au culte d'un saint peu célébré dans sa propre ville.

 

À 17 heures, ouverture sur la place d'Armes, et première dégustation, avec la participation des « Trompes de chasse ».

À 18 heures, messe solennelle et procession des reliques de saint Vincent, suivie de la bénédiction du vignoble de Balagne, à la cathédrale. À 19 h 30, dégustation sur la place d'Armes.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de confrerie-de-saint-vincent-ville-st-jacques.over-b
  • : La confrérie de Saint-Vincent C'est l'ancienne confrérie des vignerons. Dirigée par un « bâtonnier », elle tient à cœur de fêter chaque année son saint patron, saint Vincent, le 22 janvier. Un monument rappelle encore cette dévotion à saint Vincent : une croix de carrefour qui porte le nom de croix de Saint-Vincent.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens